Compte-rendu du Book Club du mois d’avril 2013 : Jane Eyre de Charlotte Brontë

9782253004356

Participants: 12
Nathalie, lolomorduedelecture, Selvegem, GRizelda, Frankie, Mad Cat, Aniouchka, Alison Mossharty, achille 49, Salsera15, Angee Ersatz, Rose

Les impressions générales

Globalement, le livre a été apprécié. (Note moyenne 8,6/10 sur 8 votes)
Quelques unes l’avaient déjà lu et le relisent régulièrement, certaines n?ont pas spécialement accroché, notamment lorsqu’elles avaient vu les films auparavant. D’autres ont appréciés que le livre parle d’amour avec passion et exaltation, ce qui n?est pas forcément le cas des livres de cette époque, tout en restant un témoin de leur quotidien. Enfin la touche de fantastique et les nombreux rebondissements ont fait adhérer pas mal d’entre nous, malgré parfois un certain manque de crédibilité.
Les adaptations les plus vues sont celles de la BBC, et de Franco Zeffirelli avec Charlotte Gainsbourg qui incarne très bien Jane Eyre pour celles qui l’ont vu, ainsi que celle de Cary Fukunaga.
L’affaire Jane Eyre de Jasper Fforde a donné envie à pas mal d?entre nous de se plonger dans Jane Eyre, même si au final, on la voit assez peu.

Le style

Les descriptions font partie des points forts de ce livre même si elles ont paru trop longues à certains participants. Le style a un charme désuet, réaliste, notamment car la narration est à la première personne et nous permet de comprendre et de ressentir les émotions de Jane. La traduction rend bien compte de l’ oeuvre originale et représente bien l’époque.

Les personnages

Jane Eyre est reconnue « comme une jeune femme moderne dans sa façon de voir les choses, sa fierté, son intelligence et indépendance. » Elle est par ailleurs attachante, passionnée, avec des convictions qu?elle respecte jusqu?au bout. Malgré une enfance assez glauque, elle n?est jamais larmoyante.  Enfin sa décision de partir est totalement crédible au vue de ses sentiments et de l?époque, et constitue un des moments qui définit le mieux le caractère de Jane et son coté altruiste fait partie d?elle-même.
Mr Rochester est le second personnage principal, un peu  plus mitigé dans son appréciation, notamment de part ses parts d?ombre. Le parallèle de caractère de Jane et Mr Rochester a souvent été noté notamment dans leur coté passionné et dépassant certaines conventions.

Globalement, les différents personnages secondaires ont été appréciés qu’ils soient sympathiques ou non, notamment dans leur description.
Le personnage d’Hélène fait partie des personnages importants de ce livre, notamment dans le rôle qu?elle joue dans la vie de Jane par la suite.
Saint John a été assez peu apprécié du fait qu’il tente d’imposer  son point de vue sans comprendre celui de Jane, et tout le monde s?est accordé à penser qu’elle avait pris la bonne décision. Il reste assez froid et difficile à cerner.
Le personnage de Bertha a entrainé pas mal de discussion, notamment sur son passé, et le fait que nous ne la connaissons qu’à travers les yeux de Mr Rochester. A lire pour les intéressés d’un autre point de vue : « La Prisonnière des Sargasses » de Jean Rhys.

Ecrit par : Rose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.