Dracula mon amour

Dracula mon amour (titre VO : Dracula My Love : The Secret Journals of Mina Harker ) de Syrie James
Édition Hachette jeunesse (Black Moon)

Tout d’abord un grand merci aux éditions Hachette ainsi qu’à Livraddict pour ce partenariat en avant-première.

Quatrième de couverture:

Sept longues années se sont écoulées depuis la fin tragique de l’aventure qui nous a opposés au Comte Dracula, moi, Mina Harker, mon mari, Jonathan, et trois de nos amis.

Et pourtant… je me souviens de chaque trait de son visage, de chaque muscle de son corps, comme s’il n’avait jamais cessé de m’étreindre.

Aujourd’hui, je ne peux plus supporter le poids de la culpabilité et je me dois d’écrire ce qui s’est réellement passé.

Loin du monstre qu’il pouvait être parfois, il était aussi un homme magnifique, d’une beauté terrifiante et d’une intelligence remarquable.

Je l’ai aimé au premier regard, d’une passion dévorante, charnelle et interdite. Et j’aime à croire que cet amour incendiaire fut partagé.

Mon avis :

Dracula mon amour est une réécriture sous un nouveau point de vu (celui de Mina Harker) du Dracula de Bram Stoker. Je n’ai pas encore eu l’occasion de lire le livre de Stoker, mais d’après ce que j’ai pu lire et entendre, cette version est fidèle à l’œuvre originale.

Ce livre est sous la forme d’un journal intime où Mina, la narratrice, se confesse et où elle expose sa rencontre et sa relation avec le comte Dracula. Le journal nous permet ainsi d’accéder directement aux émotions (tel que la peur, l’amour et la haine) que notre héroïne ressent tout au long de l’histoire.

Au fil des pages nous découvrons le personnage attachant de Mina Harker. Mina est une jeune femme intelligente, forte et censée que l’on ne peut qu’admirer. Tout au long du livre elle va s’affirmer et montrer sa véritable personnalité. Elle est tiraillée par ses sentiments : ceux envers son mari, Jonathan, et ceux pour le comte Dracula, son amant. Elle a une double  personnalité : en effet elle n’est pas la même lorsqu’elle est avec son mari ou son amant.

Tout comme Mina, les autres personnages ont eux aussi une profondeur  psychologique. Jonathan est un personnage posé, courageux et ambitieux. Le comte Dracula quant à lui donne l’image d’un vampire trop gentil (qui fini même par être décevant), mais qui est tout de même fascinant (heureusement que la fin est là pour montrer la véritable  nature du comte).

En ce qui concerne les thèmes abordés dans ce roman, on peut citer : l’amour, la fidélité (et plus particulièrement l’infidélité), la mort et le monde surnaturel.
La convenance à un rôle important dans ce livre, nous le voyons par les notions de bonne épouse et de femme au foyer auxquelles Mina aspire.

Le texte est facile à comprendre et la lecture est accessible et agréable. Nous sommes projetés à la fin du XIXème siècle.

J’ai beaucoup aimé cette version de Dracula (qui m’a d’ailleurs donné très envie de lire l’œuvre originale de Bram Stoker). Nous entrons avec facilité dans l’histoire grâce à une narratrice qui partage tout avec nous (ce qui permet aussi de nous sentir proche d’elle)

C’est un livre que je recommande vivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.