L’amie prodigieuse d’Elena Ferrante

Une lutte perpétuelle pour tenter d’échapper à son milieu

C’est avec plaisir que l’on retrouve Elena suite à la sortie de son roman : elle est sur le point d’épouser Pietro, professeur d’université de la renommée famille Airota et de partir vivre à Florence tandis que Lila vivote et trime dans la boucherie de Soccavo près de Naples.

Bien qu’elles aient une personnalité et une vie complètement opposée, elles restent attirées l’une à l’autre comme des aimants, se déchirent et se retrouvent inlassablement. Leur relation alambiquée et de plus en plus toxique est entrecoupée de faits historiques auxquels tous leurs anciens camarades participent: la lutte des classes, le communisme, le fascisme, le féminisme, l’éducation, le déclin de Naples …

A travers leurs vies familiales et professionnelles, c’est tout un pan de l’histoire de l’Italie des années 70 qui nous est révélé.

Contrairement à ses prédécesseurs, ce roman prend donc un véritable tournant politique. Quant à la partie romanesque, truffée de rebondissements, une chose est sûre : vous ne serez pas au bout de vos surprises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.