Le chardonneret de Donna Tartt

Theo Decker, 13 ans, survit à un attentat dans un musée de New York où sa maman périt. Il se voit alors confier par un vieillard sur le point de mourir une bague, une adresse et un tableau : le fameux Chardonneret de Fabritius, chef d’œuvre néerlandais que vous ne pourrez vous empêcher d’admirer au cours de votre lecture !

Ballotté de New York à Vegas puis à Amsterdam, Theo fait son possible pour s’en sortir mais sombre dans la drogue et l’alcool. Il fait la connaissance de Boris, un russe débrouillard qui devient son grand ami. Au fil des ans, il se raccroche au Chardonneret comme à un trophée de par ses nombreux souvenirs heureux qu’il évoque.

Les personnages sont fort attachants, notamment Hobie, Pippa et Theo. L’ambiance dans le monde des antiquités et des arts crée un univers atypique et tellement envoûtant dans lequel on a envie de se lover.

Enfin, l’auteur nous emmène avec brio à nous interroger sur de multiples facettes de la vie : la difficulté de perdre un être cher, la frontière entre le bien et le mal, la solitude, la culpabilité. Un roman magistral que l’on quitte à regret.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.