La Déclaration (l’Histoire d’Anna) de Gemma Malley

La Déclaration : l’Histoire d’Anna
écrit par Gemma Malley

Le synopsis

Angleterre, 2140.
Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s’ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hall un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n’auraient pas dû naître, des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n’a plus de parents désormais. Confinée dans l’enceinte du pensionnat, elle travaille très dur, pour effacer leur faute.
Anna a tout oublié de son passé. Jusqu’au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître. Mais qui est ce Peter ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ? Et pourquoi elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée ?

L’intrigue

Avant de commencer le livre, le fait que l’histoire se passe dans un pensionnat m’attirait assez, ça me faisait penser, par certains côtés, à la série « Princesse Sarah » que je regardais étant petite. Les histoires ne sont, bien évidemment, pas les mêmes mais il y a des petites ressemblances.

De ce roman, le côté dystopique m’a bien plu et je l’ai trouvé cohérent. Ce roman aborde bien la problématique de ce qu’il adviendrait de l’humanité si les hommes avaient la possibilité d’être immortels. Cela fait réfléchir sur les limites des progrès technologiques et des avancées dans le domaine de la médecine.

J’ai aimé le fait que toute l’histoire ne soit pas uniquement racontée sous l’angle du journal intime d’Anna. En effet, en dehors des passages de son carnet, le narrateur est omniscient. Cela a permis d’en apprendre plus sur certains personnages et de ne pas avoir que le point de vue d’Anna.

Un petit bémol tout de même : à mon sens, l’intrigue manque de rebondissements. En fait, la trame de l’histoire est un peu trop linéaire. Je pense que ce livre aurait pu être plus prenant si les péripéties d’Anna étaient plus développées et si plus de difficultés s’étaient mises au travers de son chemin dans la seconde moitié du roman. Certaines situations se résolvent un peu trop facilement à mon goût. C’est dommage car cela rend le récit moins réaliste.

Les personnages

Dès le départ, j’ai bien aimé le personnage d’Anna. J’ai trouvé intéressant le fait d’avoir un personnage qui s’efforce de tout faire pour le mieux afin d’être un bon Surplus. Cela change des personnages qui ont un côté rebelle dès le départ. Cela rend ce personnage plus vrai car comme elle a passé la majorité de sa vie dans cet internat, il est normal qu’elle soit en accord avec les principes de ce centre. A ce propos, j’ai trouvé qu’il y avait de très grandes similitudes entre ce qui est inculqué aux Surplus et certains principes religieux : la notion de faute, le fait de devoir se repentir lorsque l’on a fait quelque chose de mal, la culpabilité, etc. Bien que ce livre n’aborde  pas le thème de la religion, j’ai trouvé le parallèle entre les deux assez flagrant. Toujours à propos d’Anna, suite à certaines révélations, j’ai tout de suite eu envie de savoir comment elle allait évoluer, ce qu’elle allait faire, quels seraient ses choix, etc.

En ce qui concerne Peter, c’est un personnage que j’ai bien aimé, notamment car j’ai trouvé sa relation avec Anna très touchante. Cependant, il y a un point qui m’a un peu dérangée dans sa manière de se comporter. J’ai trouvé qu’il manquait de consistance au fur et à mesure que j’avançais dans ma lecture.

Quant aux autres personnages, ils m’ont laissée plutôt indifférente. Je ne me suis pas attachée à un autre Surplus du foyer. Et cette Mrs Pincent, la directrice de Grange Hall, est vraiment exécrable. Cependant, on en apprend un peu plus sur son passé par la suite. J’ai trouvé que ça donnait de la profondeur au roman.

En résumé

Une histoire touchante, un duo attendrissant et une bonne intrigue malgré quelques facilités dans la seconde moitié du récit. Je lirai la suite avec plaisir !

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Répondre à lilinice Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Je dois dire que ce livre me fait de l’oeil depuis pas mal de temps! Avec ton avis, je crois bien que je vais me laisser tenter 🙂