Harry Potter et la Chambre des secrets de J.K Rowling

Résumé

Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s’abat sur les élèves, cette deuxième année à l’école des sorciers ne s’annonce pas de tout repos !

Entre les cours de potions magiques, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry et ses amis Ron et Hermione trouveront-ils le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ?

Le deuxième volume des aventures de Harry Potter : un livre magique pour sorciers confirmés.

Avis

C’est avec un grand plaisir que je poursuis la relecture des aventures de Harry Potter dans le cadre de la lecture commune organisée par Kayleigh avec Pommette, LefsÖ, Revelation, Harmony Petite Sorcière, Ptitelfe, Tidyup95, Achille49, Vozrozhdenyie, StupidGRIN, Céline031, Avalon, Cerisia, Odwy, Marmotte, Sevmarguerite,  Simi, Minidou, Writirl, Sandra, Can_diice, Ollie, Errol et Cathy.

Dans ce deuxième tome, Harry et ses amis entament leur deuxième année à l’école de Poudlard. Après une rentrée plutôt mouvementée, Harry doit élucider le mystère concernant l’apparition d’une étrange inscription sur le mur de l’école, accompagnée de l’attaque de plusieurs élèves venant de famille de moldus.

Deux personnages qui j’aime beaucoup sont présents dans ce deuxième volet : Dobby et Gilderoy Lockhart.

Dobby est un elfe de maison qui a tendance à s’auto-infliger de sévères punitions dès qu’il estime avoir trop parlé. Sa rencontre avec Harry vaut son pesant d’or (et me fait rire à chaque fois), et j’ai adoré chacune des ses interventions dans l’histoire.

Concernant Gilderoy Lockhart, le nouveau professeur de Défense contre les forces du mal, il est tout simplement extraordinaire. Homme séduisant (il est quand même cinq fois lauréat du prix du sourire le plus charmeur !!!) il est essentiellement préoccupé par son image, se vante d’avoir accompli de grands exploits mais est incapable de lancer correctement le moindre sort.

Parmi les nouveaux personnages figurent aussi Lucius Malefoy, le père de Drago, aussi détestable que son fils, et dont le passé trouble, marqué par sa fidélité à Voldemort, est peu à peu révélé.

J’ai aimé le film que je trouve fidèle à l’histoire, même si plusieurs scènes et détails ont été enlevés. J’aurais adoré voir à l’écran le dégnomage du jardin des Weasley, la fête organisée par Nick Quasi Sans-Tête ou encore la Saint Valentin organisée par Gilderoy Lockhart.

A noter l’excellent choix des comédiens pour les personnages de Lucius Malefoy et de Gilderoy Lockhart.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Je vais avoir du mal à attendre le mois d’avril pour me replonger dans l’univers magique d’Harry Potter!!!