Un autre de Christophe Nicolas

Avant propos

Je tiens tout d’abord à remercier LIVRADDICT et les Editions du Riez de m’avoir permis de découvrir ce livre grâce au partenariat mis en place.

Résumé

Au milieu de la nuit, deux hommes débarquent chez Sam et le jettent sur la banquette arrière d’une voiture, un sac de toile sur la tête, le canon d’un revolver contre la tempe. Samuel Marx a accumulé les dettes depuis son divorce, et l’ardoise a été rachetée par un dangereux mafieux. Mais Sam réussit à s’enfuir, et sa cavale le mène dans un village où débute l’étrange méprise… Pourquoi le pompiste l’appelle-t-il Vince? Et pourquoi cette jeune femme l’accueille-t-elle chez elle et l’embrasse en croyant étreindre son mari ?

Mon avis

Ce qui m’a tout de suite interpellé dans ce roman fut sa couverture et son titre – tous deux  annonciateurs d’un mal être lié à une double personnalité. Je trouve que l’illustration dépeint à merveille la douleur physique et psychique de l’homme qui se dédouble. Ces deux aspects du para-texte guident déjà le lecteur vers un thème précis, celui de l’identité. Vous pensez sans doute qu’il s’agit là d’un roman « déjà vu » mais il n’en est rien.

Christophe Nicolas a certes repris un thème déjà largement abordé dans la littérature et le cinéma mais il a su y mettre sa touche personnelle et l’intrigue a son lot de suspens et de surprises. Au fil des pages, les questions se multiplient chez le lecteur concernant le duo Sam/Vince: sont-ils frères jumeaux, sosies… ? Comment se fait-il que Sam éprouve un sentiment de familiarité face au quotidien de Vince ? Je vous laisse le soin d’élaborer vos propres questions mais tout cela pour vous dire que je ne me suis pas du tout ennuyée en lisant ce roman malgré un départ pourtant assez difficile…

Sortant de la lecture de plusieurs romans étiquetés « jeunesse », je dois bien avouer qu’il m’a fallu un petit temps d’adaptation tant ce livre est différent. D’une part, certains passages peuvent être assez sanglants. D’autre part, la prépondérance des personnages au début de l’intrigue a tendance à égarer quelque peu le  lecteur.

En revanche, j’ai trouvé le rythme soutenu et efficace, cela grâce à des chapitres courts qui s’enchaînent rapidement et à l’alternance du parcours de différents protagonistes (le destin de Sam/Vince ; la vie de Frank le flic prêt à tout pour gagner l’amour de la femme qu’il aime ; l’acharnement de la bande de truands à la recherche de Sam etc)

A titre de conclusion, je conseille donc ce roman aux amateurs de thrillers mais aussi à ceux qui aiment le fantastique pour le côté irrationnel de ce qui arrive à Sam. Il conviendra également aux lecteurs adultes qui, comme moi, veulent faire une pause dans leurs lectures jeunesse…

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.