Zombie Nation de David Wellington

Résumé

Un jour les morts se sont relevés… Une vague de terreur et de cannibalisme se répand aux États-Unis. Bannerman Clark, capitaine de la Garde nationale, est chargé d’une mission capitale : découvrir l’origine de ce désastre et l’empêcher de gagner Los Angeles. Son enquête le mène en Californie où une femme détiendrait le secret de l’Épidémie. Mais elle est frappée d’amnésie. Et pour la protéger, Bannerman doit venir à bout de zombies de plus en plus nombreux, invisibles ou dotés de pouvoirs dignes de super-héros. Apprenez comment l’horreur a commencé…

Avis

Ce livre a été lu dans le cadre d’une lecture commune organisée par Lexounet avec Kristus, Mallou, Frankie , Delirgirl1, pomette, Flof13, Mystix et Iluze.

J’avais apprécié le premier tome, également lu dans le cadre d’une lecture commune, que je trouvais très original avec un seul reproche : le manque d’humanité des personnages.

Pour le deuxième tome, c’est l’inverse : j’ai eu du mal à accrocher au récit mais en revanche j’ai bien  aimé les personnages.

Le résumé était prometteur : nous devions apprendre comment, un beau jour, les morts se sont transformés en zombies cannibales. Même si j’ai aimé le récit concernant le début de l’épidémie, sa propagation et les moyens de lutte mis en place, j’ai été relativement déçue par l’explication concernant son origine.

Je n’ai pas non plus aimé tout ce qui avait trait à Mael, au télépathe, j’ai trouvé que tout cet aspect fantastique n’avait pas vraiment sa place dans ce genre de récit.

En revanche j’ai bien accroché avec les personnages principaux, Bannerman Clark et Nilla, ce qui m’a quand même permis d’apprécier cette lecture. Bannerman, capitaine dépassé par les évènements, est un militaire rempli d’humanité, qui va longtemps hésiter avant de se résigner à abattre toutes les personnes infectées car il les considère avant tout comme des civils à qui il faut porter secours.

J’ai aussi aimé Nilla, jeune femme infectée, qui malgré le fait qu’elle est morte a conservé un aspect physique convenable et ses réflexes humains. En revanche je n’ai pas aimé le pouvoir de Nilla de se rendre invisible, j’ai trouvé là encore que ce genre de détail fantastique n’avait pas sa place dans le récit.

Au final, même si j’ai bien aimé ce Tome 2, je l’ai trouvé nettement moins bon que le premier, notamment en raison de ce mélange avec le fantastique. Je compte néanmoins lire le Tome 3.

Rejoindre la conversation

6 commentaires

Répondre à Frankie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.