Quand soufflera le vent de l’aube d’Emma Fraser

Quand soufflera le vent de l'aube« Quand soufflera le vent de l’aube », Amma Fraser, France Loisirs.
Historique
617 pages.

Résumé :

Début du XXe siècle, Isabel, fille de médecin et Jessie, fille de Métayer se rencontrent sur l’île de Skye en Ecosse. Une passion les unit, la médecine : une profession entièrement masculine. Isabel va se lier d’amitié et plus si affinités avec le frère de Jessie, Archie. Cependant, la disparition du Lord Maxwell va les séparer brutalement. Archie et Isabel vont quitter l’île chacun de leur côté alors que Jessie restera sur l’île jusqu’à la mort de sa mère.

Isabel et Jessie vont tout faire pour réaliser leur rêve d’adolescente. Elles vont d’abord se retrouver plus de cinq plus tard à Edimbourg, ayant réalisé leur rêve, devenue médecin et infirmière puis elles se retrouvent sur le front de la Première Guerre mondiale dans les hôpitaux militaires en France (Royaumont) et en Serbie.

Ainsi, elles vont y retrouver Archie venu porter main-forte à la Croix-Rouge Française en tant que brancardier. Pendant que tous trois donnes leur temps pour sauver la vie des soldats, l’affaire sur la disparition du Lord Maxwell va prend forme et se dévoiler.

Mon avis :

Ce livre m’a été conseillée même si au départ il ne m’a pas vraiment attiré. Mais, je ne regrette pas mon choix de l’avoir en ma possession.
Au premier abord, on découvre une fiction sur les landes écossaises du XXe siècle mais au fur et à mesure nous avançons vers un mélange fiction/réalité de la Première Guerre Mondiale.

L’intrigue n’a pas réellement une place très importante dans l’histoire, elle passe à la limite au second plan. J’ai surtout été attirée par la force de caractère et l’évolution des personnages de Jessie et Isabel tout au long du récit. Leurs retrouvailles et savoir ce qu’elles traversent. Le faite de tenir tête à la gent masculine alors qu’à cette époque la place de la femme était uniquement auprès du foyer familiale en tant qu’épouse et mère de famille. Mais, les deux jeunes femmes ne voient pas le déroulement de leur vie de cette façon.

J’ai découvert un roman très touchant et émouvant, jusqu’à pousser une petite larme sur les dures épreuves endurées par les personnages tout au long de ce roman. C’est une lecture simple et facile à comprendre.
J’y ai découvert le rôle important qu’ont joué les femmes médecins, les infirmières, les aides-soignantes ou encore les femmes chauffeurs venues d’Ecosse. Surnommer les Dames Ecossaises, elles sont venues aux portes du front en France et en Serbie pour soigner et sauver les soldats.
Les Dames Ecossaisses étaient aussi entourées de femmes médecins et infirmières de tout le Commonwealth ou des Etats-Unis.
Le rôle des femmes, lors des deux Guerres Mondiales, a très peu été mis en avant pendant plusieurs années.
C’est le début de la reconnaissance des premières femmes médecins, 1916.

Je recommande fortement ce roman à tous.

Si vous voulez en savoir plus sur Les Dames Ecossaises : « Royaumont… Si loin des landes écossaises », Isabelle Joz-Roland, Val-d’Oise éditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.