Ubik de Philip K. Dick

Ubik, que je souhaitais lire depuis un moment, est un véritable coup de cœur. Roman complexe, impossible à résumer, on y retrouve toutes les thématiques chères à Philip K. Dick, et à la SF en général, univers parallèles, pouvoirs parapsychologiques, mais aussi mysticisme, hyper-capitalisme et invasion de la vie privée par le progrès sous ses formes les plus extrêmes. Cet enchevêtrement de thématique, à l’image de l’histoire où les réalités s’imbriquent en permanence les unes dans les autres, n’entrave pas du tout la fluidité du récit, le talent de conteur de l’auteur nous rattrapant de justesse chaque fois que nous pensons perdre pied. Le récit est parsemé de touches d’un humour grinçant, satyrique : la porte d’entrée refuse de s’ouvrir si on ne la paie pas et menace de poursuivre celui qui voudrait la forcer. Les dialogues sont nombreux et intelligents, ils dynamisent en permanence la narration, qui ne s’embourbe pas, même si on ne sait jamais vraiment où on en est.

C’est tout le talent de l’auteur que de parvenir à ne pas nous perdre, à nous donner la main jusqu’à la fin, dans ce monde où le temps marche parfois à l’envers, et où on ne sait plus très bien à qui on est marié.
J’ai A-DO-RÉ ce livre extrêmement riche et subtil, que l’on ne referme jamais tout à fait, qui continue à trotter dans notre esprit, toujours à la recherche des clés qui se dérobent devant nous. Sitôt terminé, je le relis, et je redécouvre déjà des choses…

Rejoindre la conversation

4 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. J’attendais la discussion d’hier soir pour avoir les idées plus claires et me permettre de mieux répondre aux divers avis… je ne sais pas si j’ai les idées plus claires sur ce livre, mais ce que je sais, c’est que je suis normale et que je ne suis pas la seule à ne pas avoir tout compris, et le grand moment de solitude que j’ai eu en rédigeant mon billet, est passé ! ça me rassure !!!!…..
    En tout cas une lecture que j’ai beaucoup aimé et encore une fois merci pour cette LC.