Les hommes qui n’aimaient pas les femmes de Stieg Larsson

Résumé : Ancien rédacteur de Millénium, revue d’investigations sociales et économiques, Mickael Blomksvit est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis 40 ans. Dans le huit clos d’une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu’un se fait un malin plaisir de la lui rappeler à chacun de ses anniversaires. Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée, mais fouineuse hors pair. Mickael Blomksvit se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu’au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier. Régulièrement bousculés par des informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers, lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l’écorchée vive vont découvrir ce qu’il faudrait peut-être taire…

Millénium, il a suffit que j’aperçoive ce mot sur les pages du forum de Livraddict pour avoir envie de relire ce petit chef d’œuvre. En effet, j’avais déjà plongé dans les pages de ce livre courant 2008. Cette trilogie avait d’ailleurs été à l’origine de plusieurs nuits blanches.
Comme la majorité des lecteurs, au cours de ma première lecture, j’avais eu un peu de mal avec le début du récit tourné essentiellement sur l’origine de l’affaire financière Wennestrom. Mais cette nouvelle lecture m’a emportée dès la première page et bizarrement je me suis demandé ce qui m’avais paru long la première fois.

Ce livre m’a conquit car il se scinde entre 2 affaires : d’une part celle de Wennestrom sur un scandale financier et d’autre part sur la disparition de la nièce d’une riche famille.
Les personnages qui sortent de l’univers de Stieg Larsson sont hauts en couleurs, ordinaires et extra ordinaires. Mickael Blomksvit (fameux journaliste, homme à femme, enquêteur acharné) va devoir composer avec Lisbeth Salander, une jeune femme d’apparence fragile mais explosive, attachante et difficile à cerner. Cette équipe de choc va devoir s’apprivoiser, se faire confiance et avancer délicatement pour démêler ces deux affaires.

En bref, un livre complet mêlant scandales financiers, affaires de familles glauques, nazisme, crimes divers et enquêtes haletantes.
Merci Mr Larsson pour cette trilogie venue du froid.

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.