L’étoile dans la nuit de Alyson Noël

Eternels tome 5: Une étoile dans la nuit, de Alyson Noël
Editions Michel Lafon, 360 pages,
Publié en 2011, Traduit de l’anglais par Maud Desurvire

4ème de couverture:

« Depuis la mort de Roman, Ever est traquée par Haven, qui maîtrise à présent ses nouveaux pouvoirs d’immortelle. Prête à tout pour venger son amant, Haven tente de briser le lien éternel qui unit Ever et Damen.
Ever va devoir faire face à une cruelle révélation, et affronter la plus terrible des adversaires: La personne qui la connaît le mieux au monde. Puisant dans ses dernières ressources pour surmonter cette nouvelle épreuve, elle se découvre des dons qu’elle ignorait posséder…

Pourra-t-elle se résoudre à sacrifier celle qui fut son amie pour sauver son âme soeur? Au coeur de la tourmente, Ever saura-t-elle rester fidèle à ceux qui lui sont les plus chers? »

Mon avis:

Je souhaiterais tout d’abord remercier les Editions Michel Lafon qui me font confiance pour chroniquer ce livre, ainsi que Livraddict qui m’ont également donné la chance de faire ce partenariat.

Cela faisait longtemps que je souhaitais lire ce livre, j’attendais sa publication avec impatience tellement j’avais apprécié les tomes précédents. Je suis légèrement déçue par ce cinquième tome, qui, à la lecture du quatrième se voulait prometteur et plein de rebondissement. On y trouve cependant une histoire similaire, seul les personnages au coeur de l’intrigue changent. Malgré cela, j’ai tout de même apprécié cette lecture, qui se veut facile et agréable.

Les personnages comme Ever et Damen, restent tout aussi attachants qu’auparavant, et Haven, fait parler d’elle alors qu’elle avait tendance à s’effacer dans les tomes précédents. Une petite déception sur Sabine qui est moins présente dans l’histoire, et évoquons également Riley qui a totalement déserté. Miles quand à lui reste fidèle au poste d’ami, il est présent mais ne pèse pas sur l’histoire.

L’histoire en elle-même est toujours intrigante mais ne tient pas autant en haleine qu’on aurait pu l’être avant. Il y a cependant des passages qu’on ne veut pas arrêter de lire, par exemple, les passages où Haven et Ever se confrontent. Certains auraient mérités plus de développement à mon sens. Les différentes altercations avec Sabine restent en suspens, et je me suis retrouvée déçue de ne pas avoir plus d’explications, ni même à la fin du livre. Les interventions du personnage de Jude restent monotones, fidèles à elles-mêmes, et ne redonnent pas plus d’intérêt à ce personnage, qui reste définitivement en retrait (en ce qui concerne mon point de vue), tout comme dans les autres tomes, où il joue un personnage important, un personnage « clé » du livre, mais qui n’est pas pour autant mis en avant. (toujours selon mon point de vue ne l’oublions pas.).

Pour résumer, le style de l’auteur est retrouvé et l’histoire est toujours autant agréable à lire. Quelques déceptions néanmoins, notamment le fait de ne pas être réellement tenu en haleine, l’histoire qui se répète plus ou moins, et l’effacement que connaissent certains personnages. J’attends tout de même avec impatience la suite et fin de cette saga, qui, à mon sens, commence à s’essouffler.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.