L’apprenti assassin de Robin Hobb

Résumé :

L’assassin royal, l’apprenti assassin de Robin Hobb est le premier tome d’une saga de 13 volumes. Robin Hobb est une écrivaine américaine de fantasy. Ce premier tome nous narre l’enfance et l’adolescence de l’enfant illégitime d’un prince. Au tout début de l’histoire il est abandonné par son grand-père et sa mère au château du roi pour qu’il soit élevé par son père : Chevalerie. Le personnage évolue dans un monde médiéval entremêlé de magie. Le personnage que nous suivons dans ces aventures se nomme FitzChevalerie qui a tout juste 5 ans est recueillit par Burrich, l’homme lige du prince qui s’occupe des chiens, chevaux et faucons du château.

Mon avis :

Ce qui m’a plu :
L’auteure a su créer tout un environnement, une histoire à son monde, que j’ai trouvé très immersif. J’ai trouvé quelle savait nous peindre parfaitement la toile de fond de son livre, tant dans les paysages, que dans les caractères de ces personnages. Tous les personnages principaux sont très travaillés avec tous leurs caractères très affirmés. J’ai vraiment aimé le soin que l’auteur a apporté pour nous immerger dans le lien entre FitzChevalerie et son chien Fuinot au début du livre. Ce livre m’a beaucoup attendrie par l’intensité et la candeur des sentiments que se portent les personnages. J’ai apprécié suivre l’évolution mentale du personnage, je me suis beaucoup attachée à lui au fil des pages et aux chiens qui partagent sa vie à un moment donné.

Ce qui m’a moins plu :
Ce livre a été un ras de marée émotionnel, il m’a quelque fois fait verser ma petite larme, quelque fois m’a fait rager. Il y a certains passages qui sont un peu durs pour moi qui suis plutôt sensible après peut-être que d’autres lecteurs moins sensibles n’y prêteront pas plus attention. Par contre je n’ai pas trop compris certaines notions de magie notamment la différence entre l’art et le vif ?

En conclusion : J’ai vraiment apprécié ma lecture. J’ai hâte de me plonger dans le tome 2 pour voir dans quelles péripéties vas encore se mettre le personnage et s’il va enfin maîtriser son don pour l’art. Je conseille donc ce livre surtout aux lecteurs aimant les histoires de chevalerie, de magie, par contre je ne le conseillerais pas à des lecteurs très jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.