22/11/63 de Stephen King

221163deKing4e couverture

Jake Epping est un enseignant d’anglais à Lisbon Falls, dans le Maine, qui se fait un revenu complémentaire en enseignant aux adultes dans le programme GED. Il reçoit un essai de l’un des étudiants : une histoire macabre, déchirante, au sujet d’une nuit il y a 50 ans quand le père d’Harry Dunning est arrivé à la maison, a tué sa mère, sa soeur et son frère avec un marteau. Harry s’en est sortit avec une jambe mal en point, comme le prouve sa démarche actuelle.

Un peu plus tard, Al, l’ami de Jake, lui raconte un secret : sa boutique est un portail vers 1958. Il enrole Jake dans une folle mission afin d’empêcher le meurtre de John Kennedy. Ainsi sa nouvelle vie en tant que Jakes George Amberson, son nouveau monde d’Elvis et JFK, un monde de grosses voitures américaines, d’un solitaire en difficulté nommé Lee Harvey Oswald et d’une bibliothécaire prénommée Sadie Dunhill, qui devient l’amour de Jake et qui transgresse les règles normales du temps.

Mon avis

Un gros malentendu !!!! Et oui, voilà, ce que j’ai pensé de ce pavé de  Stephen King ! J’avais vu ce livre en librairie au moment de sa sortie, pas de résumé à l’arrière, mais 2 photos : la page de garde, nous montrant la tristement célèbre image de Kennedy avant qu’il ne se fasse tirer dessus en novembre 1963, et la quatrième de couverture nous montre une coupure de presse, nous montrant Kennedy et sa femme et un gros titre : Sauvé !
J’avais entendu l’histoire de loin, un professeur trouve un moyen de voyager dans le temps, et décide d’empêcher l’assassinat de Kennedy …
Donc je m’attendais, à une grosse uchronie, ou Stephen King nous aurait embarqué avec ce professeur dans un voyage à travers le temps (passé COMME futur), où on verrait aujourd’hui ce que la vie avec un Kennedy ayant survécu à ce 22/11/63 aurait donné, si complot il y a avait eu ou pas  …

Sauf que … ce n’est pas vraiment ça. En fait, c’est un roman sur Jake Epping (futur Georges Amberson dans le passé), professeur d’anglais, qui va vivre dans le passé pendant plusieurs années afin d’empêcher l’assassinat de Kennedy. Et donc … on suit sa vie quotidienne dans le passé …
J’ai beaucoup aimé les 500 premières pages, la découverte du voyage dans le temps, comment tout cela fonctionne, ses premières actions, le fait que le passé n’aime pas être changé, l’effet papillon.  Ah oui, et pour ceux qui ont lu Ça, on trouve plusieurs références à certains évènements du livre, c’est vraiment amusant ! (enfin façon de parler, parce ça, ce ne sont pas des moments très joyeux !).
Les personnages secondaires ne sont pas forcément captivants, certains sont sympathiques, mais certaines situations sont vraiment prévisibles ! On sent une grosse nostalgie chez Stephen King de cette période des années 60 (si on enlève le racisme, et l’image de la femme, je pense). Peut-être que c’est une question de culture, mais je n’ai pas vraiment été emballée par cette époque, malgré le travail de reconstitution qui est pourtant très bien fait.

Mais les 200 pages suivantes sont plutôt vides à mon avis, on suit Oswald qui n’est pas le type le plus passionnant de l’univers. Même si on sait qu’il va tuer Kennedy, j’ai eu du mal à éprouver quelques sentiments pour ce type (que ce soit de la colère ou autre chose), non,  rien de tout ça, juste une attente, celle que Jake, notre héros, en finisse avec lui, pour revenir dans notre monde et constate les changements, ce qui désolé de le dire, n’arrive pas avant très longtemps !  Donc au final, seulement quelques pages, pour parler du retour de Jake dans notre monde actuel (qui doit durer 1 heure pour notre héros), et voir les conséquences de ses actes !! Comme c’est court, et rapidement raconté du coup, on aimerai en savoir plus !!  On en apprend un tout petit plus, sur ce voyage temporel, mais pas beaucoup !
Au final, je me suis senti un peu frustrée, malgré les 900 pages !!

C’est mon 2e livre dans le cadre du challenge Stephen King ! Le prochain de ma liste est Nuit noire, étoiles mortes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.