Boys don’t cry de Malorie Blackman

Boys don't cryBoys don’t cry de Malorie Blackman (Éd. Milan, 2011, 287 p.)

Résumé :

Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l’université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n’est pas le facteur, c’est Mélanie. Son ex-copine, dont il n’a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Etre père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais…

Citation :

“Parfois, les choses que nous sommes convaincus de ne pas vouloir sont en fait celles dont nous avions le plus besoin.”

Mon avis :

Ça faisait longtemps que j’avais envie de lire du Malorie Blackman, alors je me suis lancée.
Nous suivons ici Dante, qui vient de finir le lycée quand son ex lui laisse sa fille d’un an, dont il ne connaissait pas l’existence. Adieu ses rêves d’université et bonjour couches sales et pleurs ! Dante apprends tout au long du livre à accepter sa fille et à être père. Heureusement qu’il est soutenu par son propre père et son frère.

J’ai vraiment apprécié cette histoire. J’ai aimé le fait que la famille de Dante se compose presque exclusivement d’hommes, ça change. J’ai aussi aimé que l’auteure ne tombe pas dans les clichés, le récit reste réaliste et donc pas toujours gai. J’ai aussi apprécié le fait que l’on suive aussi Adam : la plupart des chapitres sont narrés par Dante mais certain le sont par Adam, son frère, et son histoire est aussi très intéressante.

Le style de l’auteure est simple et fluide, elle va à l’essentiel et sait bien retranscrire les émotions de ses personnages. J’ai même parfois eu les larmes aux yeux !

En bref, une belle histoire d’amour paternel emplie de tolérance et d’émotions que je conseille à tous âges à partir du collège !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.