Sanditon de Jane Austen

Présentation de l’éditeur :

En ce début du XIXe siècle où la bonne société anglaise découvre les bienfaits des bains de mer, les Parker se sont mis en tête de faire de la paisible bourgade de Sanditon une station balnéaire à la mode. Invitée dans leur magnifique villa, la jeune Charlotte Heywood va découvrir un monde où, en dépit des apparences « très comme il faut », se déchaînent les intrigues et les passions. Autour de la tyrannique lady Denham et de sa pupille Clara gravitent les demoiselles Beaufort, le ténébreux Henry Brudenall et l’étincelant Sidney Parker, peut-être le véritable meneur de jeu d’une folle ronde des sentiments. Observatrice avisée, Charlotte saura-t-elle demeurer spectatrice ? Le cœur ne va-t-il pas bouleverser les plans de la raison ? À sa mort en 1817, Jane Austen laissait cette oeuvre inachevée. Une romancière d’aujourd’hui a relevé le défi de lui donner un prolongement. Un exercice mené à bien dans la plus remarquable fidélité, avec autant de tact que de brio.

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier l’édition Le livre de poche ainsi que Livraddict pour m’avoir permis de découvrir ce roman.

Ce livre était dans ma wish-list depuis sa sortie. Je l’avais en effet repéré grâce à sa magnifique couverture. J’attache généralement beaucoup d’importance aux couvertures des romans que je lis et je trouve celle-ci particulièrement réussie. La peinture est sublime et correspond vraiment au thème de l’œuvre de Jane Austen.

Sanditon est mon tout premier livre de cet auteur. J’avais à la fois hâte et un peu peur de découvrir le style si particulier de Jane Austen dont j’avais beaucoup entendu parler. Personnellement j’ai beaucoup aimé le style de ce roman qui se déroule dans une ambiance « so british », à la fois raffinée et romantique, avec une touche d’ironie. Le tout se déroule dans le cadre très agréable de la station balnéaire peu fréquentée de Sanditon. Un parfait mélange pour passer un agréble moment. J’ai parfois trouvé que l’histoire manquait un peu d’action, surtout dans les premiers chapitres, mais j’étais tellement plongée dans l’univers de ce roman que cela ne m’a pas dérangé. Quel plaisir de découvrir comment se déroulait le rituel des bains de mer des dames au XIXe siècle!

Les personnages créés par l’auteur sont vraiment bien travaillés, notamment Charlotte et Sidney, composant le couple principal. Charlotte Heywood, très observatrice, porte un regard très critique sur les clients de la station balnéaire, tous plus ridicules les uns que les autres. J’ai trouvé que son coté « piquant » apportait vraiment un plus à l’histoire. Quant à Sydney Parker au caractère bien trempé, il a gardé à mes yeux beaucoup de mystère sur ses réelles intentions une bonne partie du roman.

J’appréhendais un peu avant la lecture de ce roman, en sachant que la fin n’avait pas été écrite par la main de l’auteur. Cela ne m’a pas toutefois pas du tout perturbée. Je trouve que « l’autre dame », restée anonyme, a fait un excellent travail en apportant à ce roman une fin dans la lignée du texte d’origine.

Ce roman n’aura pas été un coup de cœur mais il m’aura fait passer un très agréable moment. Il m’aura permis de découvrir avec plaisir la plume de Jane Austen. J’ai hâte de me plonger dans l’ambiance d’Orgueils et préjugés ou encore de Raison et sentiments lors de mes prochaines lectures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.