Rien n’est trop beau de Rona Jaffe

Résumé:
4 femmes différentes à New York au début des années 1950. Toutes les 4 secrétaires dans une maison d’édition, elles tentent, chacune à sa façon, de construire leur vie professionnelle et personnelle dans une époque machiste où il est difficile pour les femmes de trouver leur place.

Mon avis:

Gros coup de cœur pour ce livre qui m’a fait voyager dans une époque sur laquelle j’ai très peu lu et  que je connais très peu.Ç’a été un  réel plaisir de découvrir un peu plus les mœurs et les conventions sociales de l’époque.

J’ai adoré suivre ces jeunes filles prises entre le désir de travailler et réussir leur carrière et celui de se marier à tout prix . Elles sont focalisées sur cet objectif final dépassant tous les autres : trouver un mari ! J’avoue avoir été agacée, par instants, par cette obsession des héroïnes mais j’ai tendance à oublier que les mentalités ont évolué en plus d’un demi siècle et que si j’avais vécu à cette époque j’aurais sans nul doute été comme elles. Ce qui m’a également frappée  c’est la pudeur et presque le silence qui règne autour du sexe et surtout la difficulté pour les femmes de savoir comment se situer par rapport à cela. Même si cette époque me fait rêver par certains côtés, elle me met mal à l’aise par d’autres.

Les 4 héroïnes du roman, Caroline, April, Gregg et Barbara sont très touchantes et j’ai aimé suivre leur évolution aussi bien professionnelle que sentimentale. Elles ont chacune des aspirations différentes et malgré les obstacles et les déconvenues, qu’elles affrontent différemment, elles parviennent à trouver progressivement leur chemin. Toutes, sans exception, auront une vie amoureuse compliquée et on se demande quand arrivera, enfin, l’homme qui les respectera et leur conviendra.

Ce que j’ai aussi beaucoup aimé dans ce livre, ce sont les personnalités très travaillées des personnages. Il est facile de se reconnaître dans leurs traits de caractère et la psychologie de ces jeunes filles. L’auteur a attribué à chacune une personnalité et une histoire propre et j’ai apprécié ce point. Les hommes du roman sont, quant à eux, pour la plupart, peu reluisants et montre l’estime qu’a l’auteur de la gente masculine.

En résumé, j’ai adoré cette lecture. Je pense en garder le souvenir pendant très longtemps. Mon seul regret est de ne pas savoir ce que devient Caroline à la fin…

Rejoindre la conversation

4 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.