Le coeur de Rose de Claudine Senger

Résumé :

Rose est une adolescente qui vit dans une petite ville tranquille et trop ennuyeuse à son goût. Depuis le départ de sa meilleure amie et voisine, elle est complètement anéantie car elle était comme une sœur pour elle. Heureusement pour Rose, la rentrée des classes est pour très bientôt, même si ses autres amis/voisins sont très proches d’elle, elle se sent mieux en cours. Malgré ses espérances, sa première année de lycée ne se déroule pas comme elle l’avait imaginée.
Dans sa classe, un nouvel élève arrive, il est gentil mais très mystérieux. Elle se liera à lui et deviendra la meilleure amie de sa sœur.
Cette rencontre n’a rien de spontané, elle avait été organisée par ses nouveaux voisins pour sa protection, car sa vie est menacée à cause d’un « Talent » qu’elle possède et dont elle ignorait l’existence.
Un homme horrible ne veut qu’une seule chose : la rendre immortelle pour ensuite la tuer et récupérer son « Talent » !
Sa vie, habituellement si calme, devient une vraie tornade.
Entre le départ de sa meilleure amie et l’arrivée de ses nouveaux voisins, qui sont très différents de ceux qu’elle a toujours côtoyés, Rose est bousculée et tourmentée par le « Bien » et le « Mal ». Grâce à cette famille de cœur, elle va enfin découvrir ce qu’est réellement : la Peur, la Mort, l’Amitié et l’Amour. D’ailleurs, en se liant à cette nouvelle famille, elle devra garder un énorme secret !

Mon avis :

On m’a fait connaître ce livre par un lien facebook, et le lendemain sur LA, je vois qu’une LC était programmée par Lizi, donc comme il me tentait bien, je  l’ai acheté aussitôt.

Je suis d’habitude très bon public pour ce genre d’histoires, mais là mon avis est un peu mitigé…peut-être le signe qu’il faut que je passe à autre chose !
L’histoire ressemble sans doute trop à Twilight. Même si l’univers des immortels est différent de celui des vampires, il y a beaucoup d’éléments qui se ressemblent : l’histoire d’amour entre une humaine (Rosie) et un immortel (Illian), une famille d’immortels qui l’adore et la protège, une rivalité entre Illian et l’ami d’enfance de Rosie, Cédric, un des premiers immortels, Aristarque, qui veut la rendre immortelle pour lui prendre son « Talent »…
L’histoire d’amour entre Illian et Rosie est profonde et sincère mais pour moi l’émotion n’est pas passée ; certains passages auraient mérité d’être plus développés et d’autres relatifs à la vie quotidienne le sont trop.
Bien que le livre soit écrit à la première personne, on ne sait jamais vraiment ce que ressent Rosie, pas d’introspection sur ses sentiments ou ses émotions, ce qui fait qu’on a souvent l’impression qu’Illian tient beaucoup plus à elle que l’inverse.
Je me suis malgré tout attachée à tous les personnages, en particulier Euphie et Erasme, qui forment un couple presque plus touchant.
Au niveau langage, je ne suis pas sûre qu’à 16 ans, on emploie encore « mon papa, ma maman, mon amoureux », ça m’a fait bizarre en tout cas !
Les fautes d’orthographe, de syntaxe et de grammaire m’ont beaucoup gênée pour la lecture.
J’ai attendu l’action tout le long du livre, mais en fait elle ne vient pas : on attend longtemps le combat d’Erasme et quand il arrive, il est traité en quelques lignes, comme on en avait déjà eu une partie dans le rêve de Rosie, ça se passe très vite, et quand je m’attendais à ce que quelque chose ne se passe pas comme prévu, non, tout se passe comme prévu…

Quand j’étais dedans, j’avais quand même du mal à le lâcher, parce qu’on veut savoir comment les choses vont évoluer, mais finalement il n’y a pas de grandes surprises et je suis restée sur ma faim…je n’hésiterai pas malgré tout à lire la suite parce que j’ai aimé l’univers et les personnages !

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.