The Book of Ivy d’Amy Engel

thebookofivyThe Book Of Ivy, Tome 1 de Amy Engel

Née pour trahir et faite pour tuer…
Sera-t-elle à la hauteur ?

Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes fini par se former, et ce qui reste des États-Unies d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.

Durant le week-end à mille derniers j’avais prévu de lire book of Ivy, et durant ces deux jours tout le monde me parler positivement de ce roman, tellement que je les dévore afin de connaître le pourquoi tant d’enthousiasme, et ça y est j’ai compris, tous les ingrédients sont là, et surtout ce duo Ivy – Bishop qui sont tous deux vraiment sur âprement, bishop va paraître mystérieux et Ivy distante durant le début mais tout va vite basculer.

En résumé ? Ivy Westfall a pour mission de tuer le mari auquel elle va être obligée d’épouser, afin que son père et sa famille puissent accéder au pouvoir. Mais tout ne va pas se passer comme prévu … En serra t-elle capable ? Capable de tuer pour le pouvoir …

Les :
– déjà cette couverture, qui est juste WHAOU, les Éditions Lumen ont largement surpassé la version VO je trouve.
– Un Roméo et Juliette dans un monde post apocalyptique avec des familles que tout oppose
– Une Ivy attachante, malgré ces doutes et qui va se révéler très forte malgré les doutes de sa famille
– Et Bishop ? Un jeune homme droit, bourré d’humanité et vraiment surprenant, un coup de cœur pour ce personnage masculin.
– Et cette fin … l’auteur me torture, je veux connaître la suite très vite (ça reste pourtant un point positif)

Les – :
– Emy Engel n’approfondit pas assez les fondements de son histoire, sur ce qui s’est passé durant le fondement de la ville, on connaît les bases certes, mais j’ai trouvé dommage de ne pas en savoir plus sur les deux fondateurs (les grands-pères de Ivy et Bishop)
– La pudeur d’Ivy, ok elle a peur au début de Bishop et de ce qu’il pourrait lui faire, car on apprend très vite certains mariages arrangés tournés mal (logique), mais là on a affaire à une Ivy très chaste, qui en abuse sérieusement. Ce roman est bien destiné aux jeunes adultes . On ne va donc pas être choqué par plus que quelques bisous?

Conclusion : Malgré un manque d’approfondissement à certains moments, ce roman a été pour moi un véritable coup de cœur, avec une histoire d’amour que je n’ai lâché qu’à cause de la fatigue et malgré tout les dévorer en 2 soirs. Je vous le recommande vivement de foncer dessus et de vous évader avec Ivy et Bishop.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Les deux livres sont merveilleux, ça fait longtemps que je n’avais pas dévorer aussi rapidement un contenu !