Le mec de la tombe d’à côté de Katarina Mazetti

Désirée et Benny vont se rencontrer au cimetière. Alors qu’ils se croisent depuis quelques temps, un jour, un sourire marque le début de leur histoire d’amour. Un premier dîner, une soirée chez elle et les deux jeunes gens apprennent à se connaître. Si les sentiments sont là, la différence de milieu n’est pas toujours facile à vivre. Elle est bibliothécaire, lui est agriculteur. Réussiront-ils à vivre leur histoire malgré leur vie respective qu’aucun n’est prêt à mettre de côté ?

Depuis le temps que j’entendais du bien de ce roman de Katarina Mazetti, je n’ai pas pu dire non à la lecture commune. D’autant plus qu’un titre comme ça est sûr de faire son effet sur moi !

C’est une histoire d’amour (loin du genre de la chick-lit) qui pose de vraies questions socioculturelles. Désirée et Benny sont issus de milieux opposés et toutes les problématiques autour de ça sont présentes : changement d’environnement, adaptation, mixité social…

Ce roman m’a plu pour cet aspect. J’aime les histoires d’amour mais celle-ci semble totalement réaliste parce qu’elle n’est ni idéalisée ni romantico-romantique. À aucun moment, on n’est dans le « trop », c’est toujours très terre-à-terre et les problèmes de couple arrivent vite.

Le personnage de Désirée me ressemble beaucoup par son métier déjà mais aussi par son caractère solitaire. Ça m’a permis de m’identifier à elle et de me plonger encore plus dans son aventure.

La fin est surprenante et laisse entrevoir un avenir que j’ai très envie de découvrir avec la suite Le caveau de famille.

Rejoindre la conversation

7 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. J’ai beaucoup aimé ce livre. J’ai lu aussi le caveau de famille. On est encore plus dans le réaliste, loin de du rêve… On n’envie pas trop la nouvelle vie de Désirée… Et ça ne m’a pas donné du tout envie d’aller vivre en Suède !
    Mais j’ai beaucoup aimé quand même les deux romans.

  2. J’ai aimé.Les chapitres font de ce roman une lecture sympa;La fin m’a scotché…Je vais lire « caveau de famille ».