Irréversible, ma vie, un combat d’Emmanuel Siaux

Irréversible, ma vie, un combatTitre : Irréversible, ma vie, un combat
Auteur : Emmanuel Siaux
Lien vers le livre : http://www.livraddict.com/biblio/livre/ … ombat.html

Tout d’abord merci à Livraddict, à Publishroom et à Emmanuel Siaux (Bien sûr)de m’avoir fait découvrir ce magnifique roman !

Ce roman raconte la vie d’un homme qui à vécu un accident terrible. Il va tout faire pour passer au travers et vivre comme tout le monde. C’est un livre, qui, dès le début nous plonge dans cette triste et magnifique histoire de survie à la fois. L’auteur nous apprend à surmonter la maladie.
C’est une lecture très fluide et épuré, l’auteur ne tourne pas autour du pot, pas beaucoup de description (qui est un atout selon moi).  J’aurais aimé que le roman dure une éternité tellement j’étais dedans !

Le personnage est vraiment attachant. On aimerait tout faire pour l’aider !
Il n’avait pas beaucoup d’espoir mais il à tout de même tenté les centres de rééducation. Un énorme pas ! Car après avoir vécu un terrible accident, on croit avoir tout perdu, et on a envie de tout abandonné, mais pas lui. Il reste courageux, même s’il sait qu’il ne pourra peut-être jamais réutiliser ses membres.

Un passage m’a personnellement choqué (pas envers l’auteur, envers l’histoire) : NO SPOIL

« Un jour, alors que je recevais la visite d’un ami, nous avions entendu un grand bruit qui venait de la chambre du dessus, comme si quelque chose était tombé. Un quart d’heure passa, et on entendait des appels au secours, qui venaient sûrement de cette chambre. Au bout d’une demi-heure, je demandai à mon ami de monter à l’étage afin de porter secours à cette personne, sûrement en danger. Il trouva un malade allongé au sol qui était dans l’impossibilité de se relever et il s’empressa d’aller chercher du personnel pour relever ce vieillard, qui suffoquait de douleurs  et de stress. Il était hospitalisé à Verdaich suite à un AVC. »

Comment peut-on laisser des malades sans surveillance ? Même si je sais que les médecins ne peuvent pas être constamment à leur chevet, c’est d’autant plus dangereux si le patient est tétraplégique, ou a eu un AVC, ou paralysé. Il ne pourra jamais se débrouiller seul.. Mais ce n’est juste un avis sur cet extrait, qui me laisse pensive tout au long de la lecture.

Cette histoire m’a rendu nostalgique, car un proche à connu cette souffrance, et en lisant cette histoire, je sais ce qu’a pu endurer cette personne !

Encore merci à tous de m’avoir fait découvrir ce roman plein d’espoir ! Au plaisir de découvrir un autre roman du même auteur !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.