Je viens d’Emmanuelle Bayamack-Tam

Je viensRésumé :

Un roman comique qui mouline les sujets qui fâchent, le racisme qui a la vie dure, la vieillesse qui est un naufrage, et les familles que l’on hait. Charonne – personnage récurrent des romans de l’auteur – chamboule l’ordre des choses : ce qui est aussi un crime contre l’humanité. Abandonnée deux fois (par ses parents biologiques puis par ses parents adoptifs), grosse, noire (ou perçue comme telle), Charonne va imposer sa vitalité irrépressible et la force agissante de son amour.
D’abord sur Nelly (la grand-mère) qui raconte sa vie in extremis, entre ressassement et déploration. Et aussi sur Gladys (la mère) qui, parce qu’elle cherche à justifier son incapacité à vivre, produit un discours vindicatif et furibond qui tient souvent du délire. Je viens, c’est la proclamation par Charonne de sa volonté de redresser les torts, de parler contre les lois ineptes, de faire passer sur la maison borgne comme un souffle de bienveillance qui en dissiperait la léthargie et les aigreurs.

Mon avis :

Un roman plein de surprise qui m’a trompé de par sa couverture…
Je m’attendais à quelque chose de préhistorique, qui dépayse, mais j’ai découvert bien plus ..

Un roman qui commence très fort dès le début. On sait dans quoi l’auteur veut nous plonger.
J’ai beaucoup aimé l’écriture d’Emmanuelle Bayamack-Tam. Pour moi, elle a écrit un roman très cru, soutenu, poétique et plein de finesse.
Le lecteur perçoit  la souffrance et la dure vie des personnages.

Le roman est divisé en trois parties, Charonne, une petite fille abandonnée à la naissance qui vie en présence de personne qui ne la désire pas. Nelly, qui repense toujours à son amour décédé et Gladys une enfant pourri gâtée…
Avec ce roman, nous plongeons au sein d’une famille qui n’a rien de banale…
Chaque point de vue permet ainsi au lecteur de percevoir les ressentis, la profondeur des êtres, les incohérences et même parfois, les mensonges…Tout nous est dévoilé dans les moindres détails.

Ce roman a été un formidable moment de lecture, même si je reste quand même un peu sur ma faim. J’aurais aimé que ce roman dure une éternité, tellement on s’accroche à la réalité des personnages. Une lecture tellement enrichissante, qui m’a ouvert les yeux sur le monde et dont je découvrirais les autres romans de l’auteur avec grande joie !

Une lecture qui se dévore en un jour …

Je tiens à remercier Livraddict de m’avoir choisie et les éditions Folio pour cette belle découverte. C’est avec plaisir que je retenterais l’expérience…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.