La fille d’avant de JP Delaney

Titre : La fille d’avant
Auteur : JP Delaney

Résumé :

C’est sans doute la chance de sa vie : Jane va pouvoir emménager dans une maison ultra-moderne dessinée par un architecte énigmatique… avant de découvrir que la locataire précédente, Emma, a connu une fin aussi mystérieuse que prématurée. À mesure que les retournements de situation prennent le lecteur au dépourvu, le passé d’Emma et le présent de Jane se trouvent inextricablement liés dans ce récit hitchcockien, saisissant et envoûtant, qui nous emmène dans les recoins les plus obscurs de l’obsession.

Mon avis :

Je ressors à l’instant d’une lecture bouleversante et intrigante à la fois ! Un thriller psychologique comme je les aime où l’on alterne passé et présent ! Emma qui ici, représente la fille du passé, et Jane, la fille actuelle.

Emma, en couple avec Simon, cherchent à déménager suite à un cambriolage qui s’est très mal passé. Après de nombreuse recherche, qui s’avèrent pour le moins décevante ; ils trouvent enfin la maison de leur rêves : le One Folgate Street ! Mais …
Afin d’accéder à cette demeure majestueuse, ils leur faudra accepter pas moins de 200 règles ; être minimaliste est une des priorités ! En effet ; ne posséder que les vêtements nécessaire, ne pas laisser traîner le linge, ne pas ajouter de photo…

Jane, la fille d’Aujourd’hui, quant à elle, sort bouleversée d’une grossesse qui s’est très mal déroulé. Elle accouche d’un bébé mort-né. Elle a du mal à reprendre goût à la vie, et d’aimer à nouvelle ; elle a le sentiment de trahir Isabelle, sa fille disparu à tous jamais …
Pour se reconstruire, elle décide d’emménager dans une nouvelle maison. Etant donné qu’elle à peu de ressource, le One Folgate Street lui convient parfaitement. Une maison peu cher dont vous devez respecter les conditions du propriétaire !

En parlant du propriétaire ; un homme maniaque et diabolique ! En effet, il va manipuler Emma et Jane à sa guise. Un homme qui aime les choses parfaite et qui se base sur la confiance. Jusque-là, rien de plus banale. Mais il va jouer avec leurs esprits, les manipuler, les couper du monde et de leurs entourages afin d’être plus puissant.
D’autre part, c’est un architecte de grande renommée qui va construire le One Folgate Street, et par la suite des dizaines de maisons ressemblantes à son état d’esprit !

La maison est simple, épurée et très élégante. Elle est domotisée et assure une grande sécurité. L’éclairage s’adapte à la lumière du jour afin de vous réveiller tous en douceur. La douche qui adapte la température comme vous la désirez. Un ordinateur centralisé qui permet de rechercher seulement les informations nécessaires. Tous paraient parfait ! Du moins, c’est ce que pensais Emma et Jane..

Mentir peut s’avérer parfois utile quand il s’agit de se sortir d’une situation embarrassante, ou tout simplement refuser une offre… Mais cette histoire est basée sur le mensonge, la manipulation de l’esprit.

La plume de l’auteur est digne des grands maîtres du thriller ; des phrases courtes et percutantes ! La tension et l’angoisse monte crescendo au fils de la lecture pour finir en une énorme explosion de sensations !

Ce livre est d’une telle cruauté, arrive à un moment, où l’on ne peut même plus s’y décrocher ! Tout au long de la lecture, et au fil de la journée, cette lecture reste ancrée dans votre tête ; à en devenir parano ! Vous voudrez toujours savoir ; pourquoi ? Comment ? Qui ?
Prenez garde à cette lecture, car elle vous changera, tous comme le One Folgate Street a changé Emma et Jane !

P.S : Après une petite recherche sur l’auteur, il s’avére que c’est un auteur qui écrit sous un autre nom, qui en réalité est Tony Strong (corrigez-moi si je me trompe…)

Je tiens à remercier bien évidement J.P.Delaney alias Tony Strong , Babelio et les éditions Fayards-Mazarine pour m’avoir donné la chance de découvrir cette merveille ! Un énorme merci !

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Une belle chronique Zohra !
    Tu m’as donné envie de découvrir ce roman 🙂
    Moi j’suis sur un thriller aussi la, vraiment bien ! Pas effrayant mais je tourne les pages assez vite et j’suis dans l’histoire, totalement !
    Bisous 🙂