Orgueil et préjugés de Jane Austen

Résumé :

Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d’un mariage : l’héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n’est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l’épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu’il n’y a en fait qu’un héros qui est l’héroïne, et que c’est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.

Mon avis :

Au premier abord, l’histoire parait banale et donc sans importance. C’est vrai que, dans le fond, elle n’a rien d’exceptionnel. Toujours est-il qu’elle reste captivante. Jane Austen parvient parfaitement à mettre en balance la romance et le contexte historique. Elle met aussi en avant une critique de la société de l’époque qui, par certains côtés, est toujours d’actualité.

S’agissant des personnages, je me suis beaucoup attachée à Elizabeth et à Mr Darcy. Elizabeth, parce qu’elle a du caractère et que son comportement est cohérent. Je me suis identifiée à elle. Et Mr Darcy, parce que malgré son caractère orgueilleux et distant, tout le monde se retrouverait en lui dans son tiraillement entre sa réputation et son amour. C’est peut-être parfois assez difficile de s’y retrouver parmi tous les personnages du roman (il y en a une quinzaine). Mais ce n’est qu’une question d’adaptation. D’autant plus que la plupart des personnages n’apparaissent presque pas ou ont un rôle minime dans l’intrigue. De ce côté-là, j’ai simplement regretté le manque de développement de certaines relations.

L’écriture, quant à elle, est tout simplement sublime. Les dialogues et la narration, évidemment, font d’époque, ce qui nous permet de nous plonger véritablement dans l’histoire. Pour ceux qui n’ont pas l’habitude des écritures soutenues, cela risque d’être difficile. Mais, encore une fois, c’est une question d’adaptation.

En définitive, ce roman fut un coup de cœur pour moi (et le seul à l’heure actuelle). Avoir tout d’abord regardé le film, avec Keira Knightley, m’a aidé à bien me plonger dans l’intrigue. Pour les lecteurs réticents à l’idée de lire le roman, commencez peut-être par le film pour vous donner l’envie de continuer dans cet univers si addictif !

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Oui, ne désespère pas ! Certaines lectures sont parfois difficiles. N’hésite pas à retenter dans un an ou plus. Le vocabulaire n’est pas d’aujourd’hui, donc ça peut paraître pompeux. Mais à force on s’y habitue. Il faut bien comprendre aussi le contexte, sinon tu risques de trouver le récit ennuyeux et sans intérêt. En tout cas, c’est déjà bien d’avoir essayé de le lire 🙂

  2. J’ai essayé de le lire il y a quelques années à la suite de la trilogie d’Autant en emporte le vent mais ça ne devait pas être le bon moment pour moi car j’ai laissé tombé. Du coup, pour l’instant je suis un peu réfractaire (la vilaine fille) à me lancer dans du Jane Austen, mais ça viendra peut être un de ces jours 🙂